CHANGE MANAGEMENT I INTELLIGENCE COLLECTIVE I DIGITAL I DESIGN THINKING

Revue du web Koben – Mars 2016

  • 2
  • mars 18, 2016
ThinkstockPhotos-480989818

Ce mois-ci notre sélection se porte sur trois thèmes qui nous tiennent à coeur. Tout d’abord le changement agile, ou comment cette nouvelle approche est nécessaire, notamment dans un contexte de digitalisation des entreprises. Ensuite un questionnement sur les startups et PME : quelles sont les raisons de leur succès et pourquoi les grandes entreprises ne travaillent-elles pas davantage avec elles ? Et enfin une réflexion sur l’évolution des organisations liée à l’arrivée de la génération Z et aux besoins de collaboration et de transversalité.

Bonne lecture!

1. Changer la conduite du changement : une nécessité pour tous !

La conduite du changement est une discipline relativement récente qui a fait son apparition à la fin de la 2ème Guerre Mondiale avec des travaux connus notamment ceux de la dynamique de groupe de Kurt Lewin ou encore la courbe de deuil d’Elisabeth Kubler-Ross. L’évolution vers de nouvelles approches de conduite du changement plus « agiles », intégrant la gestion de projet et la digitalisation semble nécessaire. Cet article a pour vocation de fournir quelques pistes pour le changement de la conduite du changement.

Changer la conduite du changement : une nécessité pour tous ! - Journal du Net

 2. #OpenInno : Collaboration entre grands groupes et PME : un potentiel sous-exploité

Un récent rapport réalisé par un grand cabinet de conseil, souligne la difficulté qu’ont les grandes et les petites entreprises à travailler ensemble, notamment à cause de leurs nombreuses discordances en termes de culture et d’état d’esprit. Cet article met en avant comment le travail conjoint de ses deux univers peut être bénéfique.

#OpenInno : Collaboration entre grands groupes et PME : un potentiel sous-exploité – Maddyness

3. Bill Gross: The single biggest reason why startups succeed

Bill Gross has founded a lot of startups, and incubated many others — and he got curious about why some succeeded and others failed. So he gathered data from hundreds of companies, his own and other people’s, and ranked each company on five key factors.

The single biggest reason why startups succeed - TedX (en anglais)

4. Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d’outils

« La génération Z recherche un recrutement agile, mobile, digital et humain », tel est le constat de François Geuze, maitre de conférences en ressources humaines à l’université de Lille. Pour attirer les jeunes, les entreprises sont obligées de faire évoluer leurs pratiques de recrutement et poussent les Ressources Humaines à se réinventer.

Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d’outils - Journal du Net

 5.  L’entreprise libérée, révolution ou imposture ?

Théorisé par Isaac Getz et Brian Carney, la notion d’entreprise libérée ne fait pas l’unanimité. Pour certains c’est une manière de créer du collaboratif au sein de l’entreprise et de mobiliser les salariés, pour d’autres c’est une manière détournée d’assoir sa domination managériale.

How too many rules at work keep you from getting things done - Journal du Net

 6Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique

Existe-t-il des points communs entre les entreprises libérées ? C’est la question à laquelle Denis Bismuth, directeur du cabinet Metavision et psychopédagogue a essayé de répondre. Répondre à cette qesstion permet de comprendre à quoi tente de répondre l’entreprise libérée mais aussi, en creux, ce qui peut dysfonctionner dans les entreprises industrielles.

How too many rules at work keep you from getting things done - Harvard Business Review

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.